Dan Perjovschi à Sion, 19.5.1

L’édhéa invite Dan Perjovschi à réaliser une oeuvre temporaire à Sion.

Sierre, le 2 mai 2019

L’édhéa invite Dan Perjovschi à réaliser une oeuvre temporaire à Sion.

Mercredi 1er mai, l’artiste roumain de renommée internationale Dan Perjovschi a dessiné sur le grand panneau d’affichage de la librairie Payot de Sion. Cette initiative de l’édhéa vise à amener l’art contemporain au coeur du chef-lieu valaisan, à la rencontre de la population.

Il suffit de quelques traits de marker à Dan Perjovschi pour initier des réflexions profondes au sujet de notre société. Il ne dénonce pas, il met en lumière. Il ne donne pas de leçon de morale, mais il livre un regard impertinent, tranchant sur le monde dans lequel nous vivons. Pour cet artiste engagé politiquement et socialement, la simplicité du geste contraste avec la gravité des sujets.

Ses dessins interpellent désormais les passants de la rue des Creusets à Sion. L’initiative de cette intervention artistique revient à l’édhéa – école de design et haute école d’art du Valais. À l’occasion de son septantième anniversaire, elle a reçu de la Librairie Payot un joli cadeau, celui de pouvoir disposer comme bon lui semble d’un espace d’affichage mesurant dix mètres de long sur plus de deux de haut.

Cet hiver, l’école y a installé une image conçue par l’atelier baldinger•vu-huu et annonçant sa nouvelle identité visuelle. À présent, elle profite de la venue en Suisse de Dan Perjovschi, qu’elle a appelé pour animer un workshop à l’attention des étudiant-e-s en arts visuels, pour lui confier la réalisation d’une oeuvre éphémère visible pendant près de deux mois. Cet espace d’exposition atypique sera ensuite investi par des travaux des élèves en graphisme de l’édhéa.

Pour accompagner cette intervention, la bibliothèque de l’édhéa a aménagé à l’Artothèque des Arsenaux plusieurs vitrines présentant les publications de l’artiste. À découvrir jusqu’au 15 juin.



Qui est Dan Perjovschi ?

Artiste roumain né en 1961 à Sibiu, Dan Perjovschi s’exprime sur des murs, des bâches ou encore des coupures de presse, qu’il noircit à l’aide de feutres et stylos. Ses dessins souvent empreints d’humour posent un regard tranchant sur le monde. Ils traduisent les préoccupations de l’artiste en ce qui concerne les inégalités sociales, le renversement des valeurs, le monde de l’art, l’actualité politique et la société en général. Dans chaque lieu qu’il investit, il réalise une sélection de croquis éphémères. Au terme de l’exposition, ceux-ci disparaissent sous une couche de peinture ou sont tout bonnement effacés. Restent ses nombreux carnets de dessins.

Dan Perjovschi a notamment représenté la Roumanie à la 48e Biennale de Venise en 1999. Depuis lors, il a réalisé de vastes interventions de par le monde dont dans des institutions de renom telles que le Ludwig Museum à Cologne (2005), le MoMA et la Tate Modern (2006), le Centre Pompidou (2010) ou plus récemment le Magasin des horizons à Grenoble (2015).



A propos de Dan Perjovschi
A la rencontre de l'artiste roumain Dan Perjovschi (Arte)
Lia and Dan Perjovschi (Creative Time)