Petra Köhle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin

It remains to be seen if [...] and if it will be

It remains to be seen if [...] and if it will be

2021
installation textile et vidéo (couleur, son, 10')



Le jeu de transparence et d'opacité établi par O prend une signification métaphorique dans l'œuvre de Petra Köhle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin. Un rideau traverse l'espace et simule la transparence sur un tissu opaque. Dans It remains to be seen if [...] and if it will be (2021), on peut voir un haut-parleur muet, faisant référence à une surface en marbre de Carrare qui a fait l'objet d'une transaction commerciale entre l'Italie et le Palais des Nations à Genève dans les années 1930. Au centre de l'œuvre se trouve le potentiel inhérent aux angles morts des archives de la Société des Nations, devenue l'ONU. Un essai vidéo fait allusion à la coexistence de la transparence et de l'opacité dans l'expérience unique du Palais des Nations de Genève, un chantier monumental achevé en 1938, dont l'aménagement (œuvres d'art, mobilier, matériaux de revêtement, etc.) repose en partie sur les dons diplomatiques éclectiques des Etats membres. Dans l'œuvre de Köhle & Vermot, le mobilier du Palais des Nations et tous les cadeaux acceptés et refusés témoignent autant du savoir-faire artistique et industriel des pays donateurs que des insolubles conflits esthétiques et politiques implicites dans la dynamique internationale.



Petra Köhle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin vivent et travaillent à Zurich. Ils ont étudié la photographie, la théorie et les arts visuels à la Haute école d’art de Zurich, à la Central Saint Martins University of the Arts de Londres et à l'Universidad del Ciné de Buenos Aires. En 2020, ils ont réalisé un doctorat collaboratif à l'Université d'art et de design de Linz. Depuis 2020, ils sont coresponsables de MAPS - Master of Arts in Public Spheres (EDHEA) et dirigent le projet de recherche artistique EPoD: Mémoire institutionnelle: esthétiques politiques du don au Palais des Nations en collaboration avec Federica Martini et Caterina Giansiracusa. Expositions récentes: Situations sensibles (2020), F'AR, Lausanne; Ankäufe der Stadt Zürich (2019), Helmhaus, Zurich; black. Blue skies becoming almost (2018), Kunstverein Wagenhalle, Stuttgart ; And if... Just if... (2017), Centre d'Art Contemporain de Chanot, Paris; Blackout (2017), Corner College, Zurich; Die Versammlung (2017), Shedhalle, Zurich; Shadows of Others (2017), Gallery Annex14, Zurich.

Petra Köhle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin, It remains to be seen if […] and if it will be, 2021. Photo: Marco De Rosa

Petra Köhle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin, It remains to be seen if […] and if it will be, 2021. Photo: Marco De Rosa