Conférence de John Miller

Pratiques artistiques de l’écriture 

Lundi 20 mai 2019, à 17h00, chapelle de l’édhéa,
Rue de la Bonne-Eau 16, 3960 Sierre

L’artiste américain John Miller est invité à l’édhéa pour une conférence à propos de ses pratiques de l’écriture. Notre questionnement sur les écrits d’artistes est issu d’un séminaire donné par Geneviève Loup et Vivianne van Singer. Cette conférence en anglais sera traduite par des résumés en français. Le mardi 21 mai, John Miller suivra les étudiants de l’édhéa en atelier.



"Dans plusieurs textes, John Miller remet en question l’idée préconçue que l’œuvre parlerait d’elle-même et que les artistes devraient se contenter de maîtriser l’expression visuelle. En assumant sa démarche comme une construction, il écrit pour définir sa place dans un contexte culturel. Contrairement à une histoire de l’art qui appréhende les œuvres à partir de catégories, il se préoccupe de contingences locales, inscrites dans le quotidien de sa pratique artistique. Sans pour autant négliger les enjeux historiques, il prend part aux débats critiques. Mais, plutôt que de s’emparer du langage comme un instrument de pouvoir ou un moyen de communication, il l’investit comme de multiples formes d’expression. De l’article monographique à l’essai théorique, en passant par l’écrit polémique, il porte son attention sur des problématiques occultées par les commentateurs des œuvres, ainsi que des objets culturels mineurs. Marqué par les écrits de Dan Graham, il inscrit l’art dans des préoccupations sociales et interroge les possibilités d’adopter une position d’avant-garde dans le système économique du capitalisme.
Dans sa pratique artistique, l’écriture met également en jeu sa lecture subjective des images. Plusieurs vidéos récemment présentées dans l’exposition Comedy of Manners à Kriens, interrogent les structures narratives articulées par le défilement d’images et de textes d’un diaporama. Alors que les photographies de rue de la série The Middle of the Day sont agencées à partir du format PowerPoint, de fines observations et les associations libres d’un moment improductif de la journée répondent à la bureaucratisation des connaissances."
Geneviève Loup



A propos de John Miller

John Miller a étudié à la Rhode Island School of Design et au California Institute of the Arts à la fin des années 1970. Exposé à une échelle internationale, son travail plastique développe des lectures psychanalytiques de l’art, à partir de son emploi récurrent de la couleur brune.
Depuis quarante ans, ses articles sont publiés dans des revues telles que Artforum, Texte zur Kunst et Artscribe. Ils ont été rassemblés dans deux recueils : The Price Club. Selected Writings (1977-1998) [2000] et The Ruin of Exchange and Other Writings on Art [2012]. Il est Professeur au département d’histoire de l’art et d’arts visuels, au Barnard College/Columbia University à New York.