Salons virtuels (avec) René Berger

En partenariat avec l’UNIL – Université de Lausanne, l’EDHEA propose trois salons virtuels (avec) René Berger. Sous le titre « L’écran de la démocratie : arts, médias et expérimentations », ils se tiennent les 2, 9 et 16 mars.


Mardi 2 mars, 16h – 18h15

Salon art, média et démocratie

  • Anne-Julie Raccoursier, artiste et enseignante HES-SO HEAD et EDHEA
  • Joëlle Zask, maître de conférence HDR, institut d’histoire et de philosophie, Université d’Aix-Marseille


Mardi 9 mars, 16h – 18h15

Salon art, technologie et participation

  • Olivier Glassey, maître d’enseignement et de recherche, institut des sciences sociales, UNIL, directeur du musée de la main UNIL – CHUV
  • Philip Ursprung, professeur en histoire de l’art et d’architecture, département de l’Architecture, ETH


Mardi 16 mars, 16h – 18h15

Salon art, pédagogie et expérimentation

  • Catherine Quéloz et Liliane Schneiter, professeure honoraire HES-SO et professeure HES-SO, co-fondatrices et coordinatrices du programme Master de recherche CCC (2000-2015), HEAD
  • Cédric Terzi, maître de conférence, Université Lille-3 et membre statutaire du Centre d’Etude des Mouvements Sociaux


Organisation et présentation

Julie Lang (UNIL), Philippe Gonzalez (UNIL), Kornelia Imesch Oechslin (UNIL), Federica Martini (EDHEA)


René Berger (1915-2009)

Théoricien des médias, professeur à l’Université de Lausanne, critique d’art et directeur du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, Michel Berger forge à partir des années 1960 une pensée novatrice relative aux médias de masse, à l’art et à la démocratie. Témoin et acteur de l’arrivée de la télévision, c’est, selon lui, par la culture qu’il est possible d’envisager un nouveau rapport critique entre citoyenneté et médias. Convaincu du rôle critique des pratiques artistiques (associées aux théories de l’information et de la communication), elles sont pour lui le moyen de se réapproprier et de comprendre ces mutations de société fondamentales, ainsi que le socle pour ressaisir des enjeux socio-pédagogiques.

Prenant les travaux de René Berger comme point de départ à nos discussions, nous ouvrons un espace pour repenser des problématiques contemporaines concernant les nouveaux médias de communication, leur rapport à la culture et à des formes de collectivités ou de citoyenneté. Nous nous demandons sous quelles sont les conditions, dans une société dite de l’information, de l’exercice de la démocratie réussit. Nous proposons trois Salons virtuels, orientés selon différents textes de Berger qui constituent le point de départ de chacun d’eux pour nos échanges.


Lien d'accès

Les rendez-vous se déroulent sur la plate-forme Zoom.