Mot du directeur

En 2021, l’EDHEA sera sonore ! Dès cette année, en effet, nos étudiant·e·s pourront se former spécifiquement dans ce domaine et obtenir, après trois ans d’études, un Bachelor en Arts visuels avec une Orientation en Son. Cette orientation, unique en Suisse romande, se situera au croisement des sound studies, des pratiques sonores et des arts visuels. Dans le domaine de l’art contemporain, le son occupe une place de plus en plus importante, tant au travers d’œuvres purement sonores, que dans l’univers de la vidéo, des nouvelles technologies ou encore de la performance.

Cette nouvelle orientation ouvre de nombreuses possibilités de recherches transdisciplinaires dans lesquelles arts, musique, mais aussi santé ou encore ingénierie peuvent se rencontrer par le biais de l’Institut Arts VIsuels de l’EDHEA. Le son rythme nos vies, il s’immisce dans tous les recoins de notre quotidien. Lorsqu’un virus immobilise notre rythme social, l’ambiance sonore dans laquelle nous évoluons change du tout au tout. Le ronflement perpétuel des moteurs fait silence et les bruissements de la nature reprennent leur place. L’artiste peut se saisir de ces modulations, les étudier, les transformer et les intégrer dans son processus de création.

De son côté, notre MAPS – Master of Arts in Public Spheres poursuit également sa mutation en prenant une forme de plus en plus itinérante, tout en gardant sa base stratégique à Sierre. Ce cursus de deux ans incite les artistes à explorer les relations entre la création artistique et les dimensions environnementales, sociales et culturelles de l’espace public.

La formation professionnelle de graphiste de l’EDHEA, toujours aussi fréquentée, déploie régulièrement ses talents hors les murs de l’école. Invité·e·s à réaliser des projets pour des partenaires, les élèves sont confronté·e·s à la réalité du monde professionnel. Après avoir habillé un wagon à l’entrée de l’entreprise Constellium, nos élèves concevront l’ensemble de l’identité visuelle du programme 2021-22 du TLH, théâtre Les Halles de Sierre. L’année suivante, la même expérience sera menée avec le Cirque au Sommet, événement qui a lieu chaque été dans la station de Crans-Montana.

L’EDHEA offre aussi une propédeutique très personnalisée pour les jeunes qui envisagent de poursuivre leurs études dans une haute école. Des cours d’arts visuels, de graphisme, de mode, de design ou encore d’architecture d’intérieur sont donnés dans une approche pluridisciplinaire, sous forme de tutorats.

Enfin, pour servir au mieux ses étudiant·e·s et ses élèves, l’EDHEA occupe actuellement trois bâtiments dans la ville de Sierre. A l’horizon 2025, un nouvel édifice sera construit à proximité la gare. Il rassemblera l’ensemble de nos activités en un seul et même lieu. Ce projet d’envergure, logique en regard de la croissance de l’école, est mené par le canton sous l’impulsion de la HES-SO Valais-Wallis, dont l’EDHEA est l’une des cinq hautes écoles.

En cette période déstabilisée par une pandémie qui secoue nos certitudes, les formations dans les domaines de la créativité ont un rôle fondamental à jouer dans la société. Car - nous l’avons tous vécu et éprouvé - la culture, plus que jamais, est une nourriture primordiale à notre développement, à notre enrichissement intérieur. Elle favorise le vivre-ensemble, le mieux-être, en dépit des contraintes et des aléas de notre temps. Dans cette optique, l’EDHEA se doit d’être un centre de formation et de recherche culturelle essentiel dans un canton du Valais en plein essor.