Mot du directeur

L’EDHEA a entamé ces dernières années une mue profonde de son organisation, afin d’offrir à ses étudiantes, étudiants et élèves les meilleurs formations et outils dans les domaines du graphisme et des arts visuels.

Notre formation de Graphiste dispensée sur quatre ans est aujourd’hui largement reconnue en Suisse. Durant leur parcours, les élèves sont appelé·e·s à réaliser des projets concrets en partenariat avec des entreprises et institutions valaisannes. Après l’obtention de leur CFC, un tiers des élèves poursuivent leur cursus dans des hautes écoles, tandis que d’autres se lancent directement dans des activités professionnelles.

Du côté des arts visuels, nous avons pu compter en 2021 sur une forte augmentation des candidatures provenant de toute la Suisse, ainsi que de l’étranger concernant le Master of Arts in Public Spheres (MAPS). Nos cursus mettent en exergue la pratique artistique, véritable cœur des formations HES, en misant sur un accompagnement d’enseignant·e·s expérimenté·e·s, actives et actifs dans leur vie professionnelle d’artiste. Cette qualité de l’enseignement, tout comme la situation géographique, au centre de l’arc alpin mais à proximité des grands pôles urbains, font de l’EDHEA une école propice aux études.

La rentrée 2021/2022 a offert aux étudiant·e·s la possibilité de s'inscrire à une nouvelle orientation axée sur le son dans l’art contemporain. Le Bachelor en Son, unique en Suisse romande, permet d’acquérir des compétences techniques, théoriques et artistiques. L’étude du son et l’identification du large spectre qu’il occupe dans le domaine de l’art ouvrent aussi des opportunités de transversalité avec d’autres disciplines telles que la musique ou les arts de la scène.

Cette évolution de fond va de pair avec le concours de projets lancé en août 2021 par le Service immobilier et patrimoine de l’Etat du Valais en vue de la construction d’un futur campus qui rassemblera l’EDHEA et l’Ecole de Couture du Valais, à Sierre, en lieu et place des anciennes halles Usego. Ce concours ouvert à l’international représente une étape majeure, qui devrait aboutir en 2025 à la réalisation d’un bâtiment fonctionnel et performant en regard des activités propres à une école d’art et de design.

La nouvelle école ouvrira des possibilités de développement rares en Europe dans les domaines de la création contemporaine et constituera également un pôle artistique en Valais. L’EDHEA restera cependant toujours une école à dimension humaine où les échanges et les projets peuvent germer et prendre forme dans une situation idéale.

Jean-Paul Felley