Laurence Rasti au format XXL

Payot Sion

Laurence Rasti, photographe et maître d’enseignement Bachelor à l’EDHEA, expose un aperçu de son travail There Are No Homosexuals in Iran sur la façade de Payot Sion, dès le mois de décembre.

Le 24 septembre 2007 à l’Université de Columbia, l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad dit «En Iran, nous n’avons pas d’homosexuels comme dans votre pays».

Alors qu’aujourd’hui certains pays occidentaux acceptent les mariages gays et lesbiens, en Iran, l’homosexualité reste toujours passible de peine de mort. Cette sanction interdit les homosexuels de vivre pleinement leur sexualité. Leurs seules options sont de choisir la transsexualité, pratique tolérée par la loi mais considérée comme pathologique, ou la fuite.

A Denizli, une ville de Turquie, des centaines de réfugiés homosexuels iraniens transitent. Ils mettent leurs vies en pause dans l’attente de rejoindre, un jour, un pays d’accueil où ils pourront librement vivre leurs sexualités. Dans ce contexte d’incertitude où l’anonymat est la meilleure protection, ce travail questionne les notions fragiles d’identité et de genre.

Dans son ouvrage There Are No Homosexuals in Iran publié aux Editions Patrick Frey, Laurence Rasti se focalise sur la situation actuelle de ces réfugiés et l’espoir qu’elle évoque. Les images sont construites avec des éléments simples, légers, parfois même festifs, le tout pour créer un paradoxe avec la gravité du sujet et la précarité de leurs situations. Entre images de visages cachés ou découverts, la série témoigne de la difficulté qu’éprouvent ces personnes à réinvestir l’espace identitaire dont ils ont été privés.


Laurence Rasti, éléments biographiques

Laurence Rasti est titulaire d’un CFC Graphic Design, d’un Bachelor en photographie de l’ECAL et d’un Master en Arts Visuels - Work.Master de la HEAD-Genève. Depuis 2018, elle est membre du comité de near. association suisse pour la photographie contemporaine et depuis 2019 elle travaille sur l’Enquête Photographique Genevoise.

Au cours des dernières années, elle a notamment été choisie pour les programmes «Promotion des livres de photographie» et «Promotion de la relève» de Pro Helvetia (2017 et 2019), a obtenu la médaille d’or de la Confédération suisse pour les 8e Jeux de la Francophonie (2017), a remporté un Swiss Design Award (2016), ainsi que le Swiss Photo Award en Fine Art (2015).

A l’EDHEA, elle dispense aux étudiant·e·s en Bachelor un enseignement axé sur les pratiques artistiques contemporaines liées à la photographie. Plus d'informations sur l'activité de Laurence Rasti sont à découvrir sur le site laurencerasti.ch.



L’impression du visuel est réalisée grâce à un partenariat avec l’entreprise sierroise Enseignex.