Diplômes Bachelor et Master

Bravo à toutes et à tous!

Vendredi 28 juin, au TLH-Sierre, l’école de design et haute école d’art du Valais remettait un Bachelor ou un Master à dix-huit étudiant·e·s arrivé·e·s en fin de formation. Cette année, ces dernier·ère·s ont eu la grande chance de pouvoir postuler à des résidences d’artistes, dont une se trouve en Australie. D’autre part, huit prix ont distingué des travaux remarqués pour leur qualité.

De jeunes gens provenant de pays très divers, réunis par l’envie de développer leur créativité et leur pratique artistique, étaient rassemblés vendredi à Sierre pour recevoir un diplôme. Onze d’entre eux arrivaient au terme de leur formation de Bachelor en arts visuels. Il s’agissait de Nadia Baumann, Benito Funaro, Célia Gravit, Susana Iglesias, Valentin Merle, Murat Mevlana Temel, Mélanie Meystre, Rebecca Michelet, Benjamin Roh, Mélissa Rouvinet et Thibault Ziegler. Les sept autres achevaient le cursus de Master MAPS – Arts in Public Spheres : Carlos Costa Rubio, Husam Dana’h, Julien Girard, Laura Ige, Nyakallo Maleke, Ana Maria Rosero Vivas et Julie Trolliet-Gonzalez. Venu·e·s chercher un diplôme, certain·e·s sont reparti·e·s avec bien davantage.


L’EDHEA et ses partenaires offrent une résidence à six artistes fraîchement diplômé·e·s.

Un·e artiste nourrit sa pratique de son environnement et de son entourage. C’est pourquoi l’EDHEA a entrepris de proposer des résidences à ses étudiant·e·s arrivé·e·s au terme d’une formation Bachelor ou Master. Cette initiative, destinée à leur offrir des conditions propices au développement de leur talent, n’aurait pu se réaliser sans l’appui de partenariats étroits.
Tous les diplômé·e·s ont pu postuler pour une ou plusieurs résidences de leur choix. Vendredi 28 juin, à l’occasion de la remise des diplômes, le nom des heureux·ses lauréat·e·s a été dévoilé.

Nyakallo Maleke, diplômée Master MAPS originaire d’Afrique du Sud, est invitée à passer trois mois en Australie, à Sydney et en terre aborigène, grâce au soutien de la Fondation Opale. Elle pourra ainsi collaborer avec des représentants de l’art aborigène contemporain.

Laura Ige, diplômée Master MAPS originaire d’Argentine, puis le Genevois Valentin Merle, diplômé Bachelor, seront accueillis à la Tour-de-Peilz dans la Résidence d’artistes La Becque. Dans ce site inauguré en septembre 2018 vivent plusieurs artistes internationaux. Ils y disposent d’infrastructures idoines pour le travail individuel comme pour les échanges.

Laura Ige est également attendue à Monthey pendant deux mois, au Quartier culturel de Malévoz. Elle pourra travailler dans la Galerie du Laurier, loger sur place et profiter des échanges avec les autres acteurs culturels du lieu.

Julie Trolliet-Gonzalez, diplômé·e Master MAPS vivant dans le canton de Vaud, a été choisie pour une résidence de deux mois à Bruson, proposée par le PALP Festival et le Musée de Bagnes. Celle-ci comprend un espace de vie, ainsi qu’un atelier proches du village du PALP, laboratoire culturel et touristique qui se profile comme un centre d’innovation en région de montagne.

Enfin, un duo d’artistes diplômé en Master MAPS en 2018 a décroché la résidence Les Complices proposée par le Musée d’art du Valais. Il s’agit de la Vénézuélienne Veronica Casellas Jimenez et du Fribourgeois Vincent Locatelli. Le duo investira un atelier individuel dans l’enceinte du musée.


Huit nouveaux et nouvelles diplômé·e·s de l’EDHEA ont vu leur travail de fin d’études récompensé par un prix.

Vendredi 28 juin, l’EDHEA remettait un diplôme Bachelor ou Master à dix-huit jeunes artistes arrivé·e·s au terme de leur formation. Les travaux de diplôme sont présentés aux Halles Usego (Sierre) jusqu’au 7 juillet. Plusieurs d’entre eux ont valu à leur auteur de remporter un prix.

La Fondation BEA pour jeunes artistes, créée par Béatrice Deslarzes et Pierre Schaeffer, a distingué Rebecca Michelet (Bachelor), d’origine suisse et écossaise, pour sa performance Il y avait une piscine dans le fond du jardin et Mélanie Meystre (Bachelor) pour l’installation décor #1 (Du vert à l’encontre).

Le prix Excellence HES-SO a été remis par Yves Rey, vice-recteur de la HES-SO, à la Valaisanne Mélissa Rouvinet (Bachelor) pour l’installation Body Space Ground Play ainsi qu’à Nyakallo Maleke (Master), originaire d’Afrique du Sud, pour (« …to be given back distorted » : code switching duologues).

La Ville de Sierre, représentée par son vice-président Olivier Salamin, a récompensé Benito Funaro (Bachelor), vivant à Naters, pour les projections Il treno fantasma ainsi que la Colombienne Ana Maria Rosero Vivas (Master) pour knights in white satin – Frome here to eternity.

Enfin deux étudiant·e·s ont obtenu la possibilité de réaliser une sérigraphie à l’atelier Multiples éditions de l’EDHEA. Il s’agit du Sierrois Valentin Merle (Bachelor), qui expose actuellement Repeat, replace (Répéter, replacer) et du Chilien Carlos Costa Rubio (Master), qui présente Mooring. Fourth approach to the idea of traveling on the Rhône River.



L’EDHEA félicite chaleureusement les heureux lauréats ainsi que l’ensemble des diplômés Bachelor et Master de cette année. Elle formule ses meilleurs vœux de satisfaction et d’épanouissement pour la poursuite de leur pratique artistique.

Parcourir le guide d'exposition

Découvrir les travaux de diplôme

Découvrir les lauréat·e·s des prix et résidences