Batia Suter à Mauvoisin

Vernissage le samedi 15 juin

Pour sa grande exposition d'été, le barrage de Mauvoisin accueille sur son couronnement les œuvres créées spécialement pour l'occasion par Batia Suter. Entre noir/blanc et couleur, l'artiste suisse propose avec «Mont-Voisin» un voyage des plus dépaysants. A découvrir du 15 juin au 29 septembre. Une exposition curatée par Jean-Paul Felley, directeur de l'édhéa.



L’exposition estivale de photographies sur le barrage de Mauvoisin, à 2000 mètres d’altitude, est devenue aujourd’hui un rendez-vous incontournable des amateurs d’art contemporain et des nombreux promeneurs alpins. Sur un principe de base invariable, l’artiste invité·e élabore un projet spécifique pour le lieu, qui se déploie en trente photographies géantes réparties sur des panneaux qui longent le couronnement du barrage.

Des poèmes où les mots se sont transformés en images
Cette année, le choix du commissaire – Jean-Paul Felley, directeur de l’édhéa, école de design et haute école d’art du Valais – s’est porté sur Batia Suter, artiste Suisse établie à Amsterdam, qui s’empare d’archives vernaculaires pour composer une œuvre photographique aux multiples références. Batia Suter joue d’un ensemble d’images qui composent une collection infinie pour écrire, tel un écrivain, des poèmes où les mots se sont transformés en images.

A la manière des fameux corpus iconologiques développés par Aby Warburg dans son «Atlas Mnémosyme» de 1929, ses agencements de photographies nous incitent à aborder les relations entre les images comme une énigme où chacun trouve sa propre solution. Toutefois, rien n’est laissé au hasard. Chaque image est choisie selon le contexte précis de l’exposition, puis patiemment recadrée et parfois présentée sens dessus dessous pour nous bousculer encore plus dans notre perception. Finalement vient le temps de la composition qui, comme la phase de montage pour un réalisateur de cinéma, est mûrement réfléchie et constitue le point d’orgue de la fabrication de l’exposition.

Mont-Voisin, Mauvoisin
L’exposition «Mont-Voisin», dont le titre s’inspire des différentes graphies utilisées par les voyageurs du 18e et 19e siècle pour désigner Mauvoisin, se compose d’un mélange d’images noir/blanc et couleur de zones désertiques habitées de cactus et autres plantes exotiques, de coupes géologiques, de rivages lointains, d’animaux marins et de vestiges sous-marins, de totems indiens, de semelles cloutées et autres objets mystérieux, ainsi que de la proue couverte de glace d’un navire survenu d’un autre temps.

Une autre étape au Musée de Bagnes
En redescendant vers la plaine, le visiteur peut également découvrir un diaporama de Batia Suter dans la salle voûtée du musée de Bagnes au Châble, qui l’emmène encore plus loin à la découverte de l’univers imaginaire de Batia Suter.

Pour plus d'informations
www.museedebagnes.ch