Marc Bauer au CUBE

Projection de "The Architect"

Marc Bauer
LE CUBE / édhéa-TLH
Projection de The Architect
Du vendredi 5 au samedi 13 octobre 2018


The Architect, 2013

Film d’animation, 28’
Noir/blanc et animation digitale couleur

« C’est l’histoire d’un garçon qui, saisi de terreur durant la projection du film Nosferatu le vampire, a une vision
sur son futur.
F.W. Murnau présenta son film Nosferatu le vampire en 1923 à Berlin. Ce film est perçu comme la prémonition
de l’avènement du Nazisme en Allemagne.
Murnau se tua dans un accident de voiture en Californie, au Nouveau Monde en 1931. »

Extrait en introduction de Marc Bauer, The Architect, 2014

Cette introduction place le contexte historique du film dans la période de l’entre-deux guerre. Peu de temps avant la Deuxième Guerre mondiale, un jeune garçon assiste à la projection du film Nosferatu le vampire. Lors de la projection, il est victime de visions prophétiques et terribles de la montée du nazisme, dont les images se mêlent à celles du film Nosferatu le vampire. La narration de The Architect, en apparence linéaire, se complexifie à mesure que le film se poursuit par l’introduction d’évènements connus, mais dont l’enchainement devient incohérent, brouillant ainsi les repères du spectateur.
The Architect est un film d’animation produit en majeure partie selon la technique de la « peinture animée ». Il a nécessité 700 peintures à l’huile noire sur plexiglas et des milliers de photographies. Cette technique d’animation traditionnelle, exécutée à la main, amène une esthétique vibrante par la matérialité de la peinture, le mouvement perceptible du pinceau et les altérations créées par l’effet de la térébenthine. Ces effets de modification et de destruction de l’image complexifient la réception du film : le spectateur se trouve en présence d’images en apparence imparfaites et inachevées, à lui de reconstruire ces images et de recomposer une structure.
Dans The Architect des couches temporelles et esthétiques se répondent et se superposent brouillant nos repères afin de recréer une narration qui nous échappe et ainsi questionner cette période historique.
Le film a été coproduit par le FRAC Auvergne. Sa musique a été composée par le groupe de rock français Kafka.
Parallèlement à la présentation du film, Marc Bauer a réalisé un dessin au fusain, Le Saut, Nijinsky, à même la paroi du CUBE.


Marc Bauer
Marc Bauer, né en 1975 à Genève, vit et travaille à Berlin et à Zurich. Son travail a été récompensé à plusieurs reprises par des Swiss Art Awards et par le prix culturel Manor Genève en 2009. Il est au bénéfice de nombreuses expositions personnelles et collectives, en Suisse et à l’étranger, notamment à Paris au Centre culturel suisse et au Centre Pompidou, au Kunstmuseum St.Gallen, au MAMCO Genève, à Remap 3 Athènes, au Stedelijk Museum Bureau Amsterdam ou encore à attitudes à Genève. En 2018, il a participé à la 21ème biennale de Sydney. Depuis 2015, Marc Bauer enseigne le dessin et la peinture à la ZHdK de Zurich.
www.marcbauer.net